Passion photos

Lors de mon dernier voyage en 2017 qui m'a conduite en Nouvelle Zélande en passant par l'Australie avec une dernière escale à Singapour, j'ai fait une plongée dans le monde austral que je méconnaissais totalement. Jusque là, l'Inde m'avait attirée et aspirée dans l'univers diversifiée de ses régions, de ses croyances, de ses villes surpeuplées au trafic incessant et assourdissant, de la beauté éblouissante de ses palais et du port altier des femmes indiennes vêtues de saris aux couleurs ensoleillés.

Ainsi d'Est en Ouest et du Nord au Sud, il ne m'aura fallu pas moins de 7 voyages extraordinaires  - de 2006 à 2012- pour satisfaire (en partie) mon insatiable curiosité et mes questionnements sur ce pays inclassable.

Je suis allée à la rencontre des géants hindous avec ma 3G :

Gandhi  Le Mahatma 1869 - 1948, une vie au service de la non-violence (je vous recommande l'excellent film "Gandhi" de Richard Attenborough avec Ben Kingsley) ;

Ganghâ La déesse nourricière du fleuve Gange pour des millions d'hindous ;

Et l'incontournable, l'indétrônable star de tous les dieux...

Ganesh Le Dieu à la tête d'éléphant et aux multiples pouvoirs bienveillants ! 

Je me suis initiée à la mythologie et aux 3 millions de dieux et déesses qui traversent toutes les époques de l'histoire fascinante de ce pays sur les pas de danses endiablés de l'industrie de Bollywood !

Mon histoire avec la photographie a commencé lors de ces expéditions fantastiques, mue par le désir de raconter mon Inde et de la partager dans toute sa diversité. Aujourd'hui, plus de dix ans après mes débuts, je ressens toujours une émotion particulière et proche de l'intime quand je regarde ces photos intemporelles, les portraits de mes rencontres indiennes, la douceur et l'exotisme des paysages du Sud, l'effervescence chaotique et fiévreuse des villes du Rajasthan ou de Bénarès au bord du fleuve du Gange. Toutes ont l'empreinte de couleurs vives, celle d'un pays aux mille épices et aux saveurs intenses, curry, badiane, cardamome, curcuma, cannelle, graines de paradis et graines de carambolages (l'ajowan) sans oublier le délicieux thé tchaï.... un pays aux reliefs contrastés dont les poussières, odeurs, et les couleurs imprègnent à chaque fois mes bagages du retour d'un parfum inégalable, celui du mystère et de la magie indienne.

Par la suite, la Thailande et plus particulièrement la Birmanie ont continué à m'inspirer des photographies de portraits et de paysages inoubliables. Des rencontres exceptionnelles avec les tribus Pao au coeur de la moyenne montagne après plusieurs jours de marche ou encore l'émotion intense d'être accueillie à la tombée de la nuit dans un temple de toute beauté, perché au sommet des crêtes dans le noir profond de la forêt, les étoiles au-dessus de nos têtes comme une toile de maître, le diner parmi les moines et les autochtones, s'endormir à la bougie et dans l'émerveillement des hymnes mélodieux et purs célébrés par les jeunes filles birmanes.... 

Une expérience qui re-connecte à la source et donne du sens à la vie !

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je ne tiens pas en place longtemps.... Curieuse du vaste monde qui nous entoure, je suis une éternelle rêveuse toujours prête à plier bagages pour partager de belles échappées avec ma caméra et mes focales de près ou de loin, du grand angle au zoom selon l'humeur. Quelque soit la destination, j'aime la multitude : la poésie des paysages, les odeurs qui caractérisent la géographie d'un lieu, la vie qui creuse son sillon sur un visage ridée, des mains calleuses, les villes, leurs marchés, leurs imposants monuments, leur frénésie et leur caractère parfois capricieux, l'expression du contraste des époques architecturales, révélateur d'une autre notion qui m'intéresse beaucoup : l'espace temps, le passé pour comprendre le présent. Tout cela crée un tout, un ensemble bouleversant sur cette fragile et somptueuse planète Terre, et me donne l'impression que chacun d'entre nous est relié à quelque chose d'unique et d'une invisible et saisissante beauté.

Je vous disais au début de cette présentation que l'un de mes importants voyages récents fut la découverte de l'Océanie, un contraste fort avec les cités antiques du sous-continent indien, plus d'un milliard d'habitants en Inde, 24 millions en Australie.... Cà laisse de la place sur l'île : 14 fois plus grande que la France, 2 fois plus que l'Europe ! La beauté des paysages est à couper le souffle, un réel coup de coeur le long des 250km de routes bordant l'océan Pacifique au Sud de Melbourne

""The Great Ocean road", une impression d'immensité, de terre vierge et de nature sauvage, le grand large de Philip Island et la presqu'ile touristique de Mornington, la splendeur de la baie de Sydney et son opéra, un esprit seventies dans l'air, prendre le temps de vivre, le grand bleu déroulant ses vagues d'écumes blanches sur la ceinture littorale de l'ile-continent....

Non loin de l'Australie, la Nouvelle Zélande hisse ses hautes montagnes et j'atterris au bord de ses fjords à Queenstown dans l'ile du Sud pour un road trip de plusieurs semaines en direction de Wellington, profitant de la splendide traversée des Malboroughs sounds qui parsèment le détroit de Cook avant de remonter sur l'île du Nord vers le parc géothermique de Rotorua, ses concrétions calcaires et ses geysers d'eaux chaudes, puis vers la presqu'île du parc de Corromandel et son cortège de voitures vintage, un chapelet de forêts et d'arbres majestueux multi-centenaires, avant le retour à la capitale Auckland, un petit air de Sydney miniature avec sa jolie baie animée et son "harbour bridge" qui enjambe les deux rives.

La dernière étape est Singapour, une ville fascinante ou modernité contemporaine et quartiers anciens de type victorien, chinois et indien forment un ensemble harmonieux et futuriste. Au-delà de ses imposants immeubles et bâtiments, de Marina Bay, de son jardin féérique "Garden Supertree Grove" et de l'intensité de la navigation fluviale des porte-containers, ce qui frappe le voyageur c'est l'organisation, la sécurité et la propreté partout. 

Durant ce long séjour, mon travail photographique s'est articulé autour de l'urbanisme, des perspectives et de l'architecture de verre et d'acier érigé vers le ciel, de ces "CBD" futuristes symbole de puissance et d'avant-gardisme.  Vous pourrez retrouver ces séries dans les paysages urbains, l'architecture, le streets...

J'aime les villes et particulièrement les centres urbains bordés par les eaux, au milieu coule une rivière, là-bas l'océan indien, ailleurs le Pacifique, j'aime les reflets et la lumière du matin, l'ombre du soir aussi, et les bruits de fond du trafic routier mélangés aux sonorités fluviales, aux piétons et aux claxons, j'aime la nuit qui ouvre son univers secret, les pubs animés qui s'entremêlent au bruit des haubans et des drisses dans les ports, j'aime m'étourdir dans les rues aux murs tagués de graffitis et à l'ambiance festive..... J'aime ce mélange de calme et de tumulte. Par exemple, la photo que j'ai prise à Singapour " Le chant de Lotus" exprime bien cette promenade insolite au coeur des grandes métropoles vibrantes d'énergie : Tandis que le vertige de la modernité dressé vers les sommets ombrageux du ciel plonge à la surface des eaux blanches du bassin en une mosaïque architecturale, le lotus, gracieux et symbole de paix, puise sa force des profondeurs pour faire jaillir les couleurs de la vie.

Je vous souhaite une belle visite et n'hésitez pas à me laisser un commentaire, votre avis m'intéresse.

Les photos sont en édition limitée oeuvres d'art et en impression HD tout format, elles ne sont bien sûr pas toutes sur le site, n'hésitez pas à m'envoyer un mail ou à me contacter par téléphone pour votre projet qui deviendra unique lorsque nous aurons satisfait vos souhaits.

Bienvenue à vous !

Florence Autelin